Inde 1998

…l’odeur mûre et brûlée du continent indien… »

     Nicolas BOUVIER, L’Usage du Monde

Laisser un commentaire